John Ruskin

(Londres, 1819 ­ Brantwood, Cumberland, 1900)


Marcel Proust

Sommaire

 

 

Ruskin (John), écrivain, critique d’art, sociologue et aquarelliste anglais. Il défendit Turner, les préraphaélites et se montra favorable à l’artisanat au détriment du machinisme. Ses écrits esthétiques exercèrent une influence considérable (les Pierres de Venise, 1851-1853; la Bible d’Amiens, 1880-1885, qui inspira Proust pour l’architecture de son œuvre). © Hachette

 

Une traduction des oeuvres de Ruskin...

Pour échapper à sa réputation d'écrivain de salon, Proust, enlisé dans "Jean Santeuil" qu'il n'arrive pas à terminer malgré ses efforts, entreprend une oeuvre d'érudition: la traduction d'ouvrages de Ruskin. Il lui faudra six ans pour venir à bout de la "Bible d'Amiens" et de "Sésame et les Lys", enrichis de préfaces, notes et commentaires. Tâche ardue puisque Marcel Proust connaît à peine l'anglais: sa mère fait le "mot à mot" qu'il remanie avec les conseils de Marie Nordlinger, cousine de Reynaldo Hahn, et de Robert d'Humières, traducteur de Kipling.